Aciérie Allard - Présentation


D'une superficie de 26,60 hectares, le site "Aciérie Allard" est situé à la limite des entités de Mont-sur-Marchienne et de Marchienne-au-Pont, à proximité des deux centres urbains. Il est traversé du sud au nord par l’Eau d’Heure, et il longe, sur son côté sud-est, la ligne de chemin de fer Charleroi-Mariembourg.

SPAQuE a entamé les travaux de réhabilitation en 2010. Ceux-ci se poursuivent aujourd'hui. Une fois le site réhabilité, divers projets de réaffectation devraient voir le jour : l'aménagement d'espaces verts et d'une zone récréative, le sentier de l'Eau d'Heure (Ville de Charleroi) et l'installation de panneaux photovoltaïques et d'une microcentrale hydroélectrique sur l'Eau d'Heure (SPAQuE).

Les travaux de réhabilitation du site "Aciérie Allard" sont financés par le Plan Marshall pour un montant de 14.400.000 euros.

 

Bref historique

Les aciéries Allard se sont installées sur le site en 1905-1907. Spécialisée dans la production de pièces et leur parachèvement, l’usine était subdivisée en différentes zones de part et d’autre de l’Eau d’Heure.
Les Aciéries Allard ont fermé en 1979 et, depuis lors, le site est à l’abandon, à l’exception de deux parties (ancienne clouterie et partie du hall de coulée) reprises entretemps par des PME.
La plupart des autres installations des Aciéries Allard ont été démolies en 1985 à l’exception du bâtiment administratif, de deux cheminées, de deux châteaux d’eau et de quelques massifs de béton (socles et fosses techniques).

 

Pour plus d'informations, vous pouvez consulter la fiche site web Aciérie Allard.

 

 

Haut de page
Suivre

Spaque en video